Lycée Jean Mermoz
La représentation de soi et la confrontation à l'autre
Un mot
Cette classe m’a ravi. La plupart ont joué le jeu et sont allés jusqu’au bout.
Olivier Roman
Olivier Roman
auteur
À chaque étape, il s’est adapté. Il mit à leur disposition des savoir-faire et un matériel pédagogique sans brider leur créativité et en privilégiant la spontanéité et le plaisir. Les retours des élèves sont très positifs. Les objectifs fixés ont été remplis pour l’ensemble des élèves.
L'équipe enseignante
L'équipe enseignante
Les réalisations

En bref

l'établissement
Lycée Jean Mermoz
la ville
rue Ferdinand de Lesseps 34370 Béziers
la classe
1° année de CAP Commerce
les intervenants
L'auteur : Olivier Roman | L'équipe enseignante : Priscille Gogendeau (enseignante de lettres histoire/Géographie), Géraldine Bayard ( enseignante arts appliqués)
le thème
La représentation de soi et la confrontation à l'autre

Rechercher dans le site

La représentation de soi et la confrontation à l'autre

 

Cliquez sur les images pour voir les œuvres.

Souvenirs, souvenirs
L'auteur / L'autrice

Olivier Roman

Auteur
Illustrateur-dessinateur, scénariste BD

Pour faire plus ample connaissance avec l'auteur, cliquez sur ce lien

olivier roman

Je ne sais pas dessiner !

Combien de fois ai-je entendu ce cri du cœur, mélange de frustration et d’impuissance.
Et cet atelier n’a pas failli à la règle. C’est l’obstacle majeur qu’il faut désamorcer rapidement. J’ai usé de toute ma diplomatie pour expliquer, une fois de plus, que faire courir un crayon sur du papier et en retirer du plaisir, c’est ça dessiner. Après ce n’est qu’une question de temps et de passion.
Quel plaisir de voir, alors, beaucoup d’entre ces élèves, enhardis par ce que j’avais dit, se lancer dans l’aventure. Quel réel plaisir de pouvoir répondre à leurs questions techniques, de leur proposer des alternatives ou simplement des conseils par rapport à leurs choix graphiques. Et petit à petit voir l’élève se prendre au jeu, car c’est aussi, et cela doit être, un jeu.
Voir que, progressivement, s’allume dans leurs yeux la compréhension de ce qu’ils sont réellement en train de faire. Le pourquoi des règles, le comment de la réalisation.
J’ai ressenti une grande tendresse devant ces enfants qui me semblaient en manque d’expression, qui semblaient ignorer ou avoir oublié que le dessin, mais aussi la musique, l’écriture etc., sont de fabuleux exutoires et de puissants moyens de communication.
De quoi faire dissiper ce qui bouillonne en dedans et que l’on sent à peine a-t-on mis un pied dans la classe.
Cette classe m’a ravi. La plupart ont joué le jeu et sont allés jusqu’au bout. Bien sûr avec, suivant les cas, tout l’éventail des caractères et des réactions. Mais la mayonnaise prenait et des éclairs de fierté apparaissaient. Je peux le faire !
Et puis il y a ce que j’appelle les p’tits génies. Dans absolument tous les ateliers que j’ai menés, il y a un(e) ou deux, rarement plus, qui sont des passionnés, des artistes en herbes, qu’un coup de pouce et de bons conseils pourrait transformer en artiste tout court. Je les repère à cent mètres !
Là aussi cet atelier n’a pas failli à la règle et j’en suis toujours émerveillé. Là on joue sur du velours, et sans vouloir faire du favoritisme, on va plus loin dans l’expérience, on parle la même langue, celle qu’il faut traduire aux autres.
J’exprime aussi ma profonde admiration aux deux professeurs qui m’ont encadré et aidé pour cet atelier. Ce fut un réel plaisir de participer avec eux à cette expérience.
En conclusion, je serais heureux de retrouver cette classe au salon du livre de Montpellier, car il me semble important pour les élèves que ce travail soit validé à leurs yeux par tous.

Je l’ai fait et les autres le voient.

L'établissement

Lycée Jean Mermoz

rue Ferdinand de Lesseps

34 370

Béziers

Chef d'établissement

Mme Inma Umbria