Lycée Jean Jaurès
Espaces d'égalité Homme-Femme
Un mot
Elles (et il) ont pris tous les chemins que je leur indiquais sans hésitation, et je les remercie. On a parlé sur les chemins. On a flotté aussi, sur le thème de l’égalité Homme / Femme, comme dans un bateau sur un lac sans rivage. En recherche permanente.
Nathalie Yot
Nathalie Yot
autrice
Un grand professionnalisme de la part de l’auteur et une superbe capacité d’adaptation.
L'équipe enseignante
L'équipe enseignante
Les sons de l'atelier
Cliquez sur l'écouteur

Reportage

La radio FM+ en partenariat avec l’ARRA (l'Assemblée Régionale des Radios Associatives Occitanie / Pyrénées-Méditerranée) est allée à la rencontre des élèves du lycée Jean Jaurès et de Nathalie Yot pour enregistrer et faire découvrir oralement les compositions réalisées pendant l’année.

Les réalisations

En bref

l'établissement
Lycée Jean Jaurès
la ville
Avenue St Sauveur 34980 St Clément de Rivière
la classe
Terminale professionnelle ASSP 2 ( Accompagnement, Soins, Services à la Personne) (17 ans)
les intervenants
L'autrice : Natyot (Nathalie Yot) | Chantal Georgens (enseignante de SMS Sciences Médico - Sociales), Myriam Sabatier (enseignante de français), Catherine Brunon (documentaliste)
le thème
Espaces d'égalité Homme - Femme

Rechercher dans le site

 

Pourquoi la différence ?
Peut-on être égaux ?
Pourquoi avons-nous besoin des hommes ?
De quoi les femmes ont-elles besoin ?
Peut-on être différente des hommes ?
Pourquoi la femme souffre ?

 

Pourquoi homme ?
Pourquoi femme ?
Avons-nous le choix ?
Pourquoi ne pas l’avoir ?
Est-ce un homme ou une femme dans ce miroir ?
Peut-on le savoir ?
Peut-on le montrer ?
Peut-on le cacher ?
Alors qu’est-ce qu’une femme ?
Qu’est-ce qu’un homme ?

 

Violence sur la femme
Une deux trois
Toutes les années
Quatre cinq six
Tous les mois
Sept huit neuf
Toutes les semaines
Tous les jours
Toutes les heures
Tic tac femme
Pourquoi on ne reste pas à zéro ?

 

Est-ce que la femme a le droit de rêver ?
Pourquoi n’aurait-elle pas le droit ?
La femme a-t-elle le choix ?
La vie d’une femme est-elle déjà tracée ?
Peut-elle créer son propre chemin ?
Y a-t-il une liberté chez la femme ?
Peut-on penser pour elle ?
Le rêve est-il dangereux pour la femme ?
Pour moi, la femme a le droit d’y croire, et pour vous ?

 

Pourquoi la vie ?
Pourquoi la femme souffre ?
Pourquoi l’homme rit ?
Pourquoi l’homme rabaisse ?
En quoi il pense que les femmes sont faibles ?
Peut-on avoir une autre image des femmes ?
Quand est-ce que les avis vont changer ?
Comment les femmes doivent être vues ?
Est-ce qu’avec tous leurs efforts elles ne le méritent pas ?
À quand le changement ?

 

Qu’est-ce que la femme ?
Pourquoi la femme ?
Pourquoi la femme faible ?
Pourquoi l’homme ?
Pourquoi l’homme ne donne-t-il pas la vie ?
Pourquoi la femme souffre ?
Pourquoi la femme est-elle complice ?
Pourquoi l’homme doit-il être fort ?

 

Pourquoi les femmes sont-elles complexées ?
Peut-on être heureux sans argent ?
Le bonheur existe-t-il ?
Pourquoi sommes-nous là pour mourir ?
Pourquoi mourons-nous ?

 

Pourquoi tant de différences entre les hommes et les femmes ?
Pourquoi toutes ces inégalités qui finissent par l’humiliation ?
Pourquoi ne pas vivre égaux ?
Ne sommes-nous pas ici pour vivre et partager ensemble ?
Quel est le but alors de cohabiter et de s’aimer ?
Peut-on enseigner la moralité de l’égalité à son prochain si on ne sait pas l’appliquer ?
Pourquoi ne pas l’apprendre ensemble en s’aidant ?
Est-ce si compliqué d’avoir les mêmes droits ?
Pourquoi ?
Cela changera-t-il un jour ?

 

Est-ce qu’on a besoin de quelqu’un ?
Est-ce qu’on a toujours besoin d’aide ?
Pourquoi cette vie ?
Pourquoi un monde si dur ?
Où allons-nous ?
Peut-on vivre seul ?

 

Est-ce que l’homme et la femme se complètent ?
Les hommes pensent-ils de la même manière que les femmes ?
Pourquoi le physique de la femme est si important ?

 

Pourquoi seulement deux sexes ?
Pourquoi est-ce complexe ?
Qu’est-ce que l’un apporte à l’autre ?
Peut-on vivre seul ?
Aimer ?
Y a-t-il autre chose que ce mot ?
Ce mot reflète-t-il le bonheur ?
Le vrai ?
Ou bien est-ce juste une image ?
Deux ? Sexe ? Amour ? Complexité ?

 

Pourquoi l’homme ?
Pourquoi la femme ?
Qu’est-ce que l’homme en général ?
Pourquoi les hommes pensent-ils que les femmes sont faibles ?
Peut-on être l’un sans l’autre ?
Comment être femme dans ce monde d’hommes ?
Pourquoi l’homme est-il audessus de tout ?
Quand sommes-nous vraiment femmes ?
Pourquoi la femme doitelle plaire ?
Pourquoi la femme doitelle être forte dans ce monde de faibles ?

 

Elle a eu un bleu dans le cou
Il a vu que le vent soufflait fort
(un vent en béton armé)
Elle observe des arbres sans odeur

C’est l’histoire d’une femme qui dit un secret à une amie qui le dit à ses amis qui le disent à leurs amis…
C’est l’histoire d’un homme qui aurait aimé être intelligent et musclé. L’espoir fait vivre.

 

Elle marche pendant ses voyages
Elle voit les rues sales
Elle perd ses plumes sur le dos

Il fait moins le malin devant l’orage
Il jette des bombes au hasard
Il a le rire que chacun voulait

Elle trouve que la vie coule comme une rivière vers la mer
Elle entend le bruit de l’eau au loin
Elle n’a rien dans sa carapace

C’est l’histoire d’un homme gay renié par les autres pour son choix mais son choix était fait.
C’est l’histoire d’une femme en prison qui voulait changer mais son passé la rattrapa. Elle regretta alors toutes ses actions.

 

Pourquoi avons-nous besoin des femmes ?
Comment la femme vit ?
En quoi la femme croit ?
Peut-on dire à une femme qu’elle a grossi sans la vexer ?
Y a-t-il un espoir pour les hommes ?
Pourquoi les hommes ne comprennent pas les femmes ?
Pourquoi les femmes sont-elles incompréhensibles ?
Comment faire pour les supporter tous les jours ?
Les femmes sont-elles manipulatrices ?
Pourquoi les hommes le sont autant ?

 

Femme est dans son lit, elle allume une cigarette avec son briquet, elle allume son ordinateur aussi, elle fait les soldes, commande un sac puis Femme somnole.

Vivante, je suis vivante
Différente mais bien vivante
J’ai un corps
Des mains pour toucher, sentir
Des jambes pour marcher, faire le tour du monde si je veux, et découvrir
J’ai une bouche pour m’exprimer
et pour respirer l’air (j’ai des poumons)
J’ai un cœur qui bat
Un cœur pour VIVRE (Vivre est une sacré aventure)
Je suis comme je suis, c’est le principal
Je suis là, bel et bien VIVANTE

 

Femme est une guitare
Quand elle parle de sa voix si mélodieuse, on l’écoute
Femme aime imaginer que chaque son est un moment de sa vie
Femme aime se perdre dans son chant
Femme guitare, Femme forte comme chaque corde que l’on gratte
Homme est un BMX
Homme fait des figures
Figures qui représentent sa force
Homme BMX, qui à chaque coup de pédale laisse derrière lui ses soucis.
Homme BMX, Homme fort comme le métal

 

Femme est piano.
De temps en temps, ses doigts courent sur les touches blanches et noires. Femme aime se perdre dans les sons
Femme aime se perdre tout court
Femme aime imaginer que chaque note représente un pays lointain
Un pays de douceur
Mais Femme sait que les notes graves sont là
Non loin d’elle
Notes dures, presque difficiles
Importantes pour qu’elle puisse passer au reste de sa vie

Homme aime les bracelets de femme
Homme aime tenir sa femme dans ses bras scellés
Homme n’aime pas quand sa femme se défile en laissant ses bras tomber
Emportant son bracelet

 

Femme est lit
Femme est douce
Chaleureuse
Elle se prélasse toute la journée
En attendant son amant
Qui en sortira le matin
Dans la fraîcheur

 

Femme fait du ski.
Femme glisse sur les petits soucis de la vie
Femme est toujours prête à surmonter l’impossible
Prend de l’expérience
Augmente son niveau
Femme essaye, apprend, s’améliore
Femme glisse dans tous les domaines

 

Femme est téléphone. Elle répond pour écouter les voix.

Je suis vivante, je ressens des émotions.
Aujourd’hui je suis heureuse
Demain je serai peut-être triste
Je bouge, je mange, j’entends, je respire
Je suis donc vivante

 

Femme est un bijou
Elle est précieuse
Elle brille le jour et elle s’éteint la nuit
Homme est une voiture à sensations fortes

 

Femme est un stylo
Elle écrit sa vie chaque jour
Parfois, elle s’arrête
le temps de se recharger
elle subit ou elle profite
c’est selon
Femme réécrit son destin
peu à peu
Femme
De son indépendance
Fait son chemin
Femme ne dépend que de ce qu’elle représente
Finit par s’éteindre
Quand elle n’a plus d’encre

 

Femme est rouge à lèvres
Femme veut être belle
Se sentir belle
Femme n’a pas confiance
Elle se rassure
Des couleurs vives
Femme est prête à sortir

 

Femme est un bijou qui se porte si bien comme une rose dans un bouquet. Homme joue à la play pour se vider la tête.
Vivante, je suis vivante, je respire, je mange, je marche, je vais en cours chaque jour. Oh oui, je suis vivante tous les matins je me réveille en me disant que je suis vivante.

Menidi

 

Femme brille grâce à son lisseur qui embellit sa beauté. Homme se regarde dans son miroir pour ne pas changer.

Je suis vivante comme l’air, vivante pour faire les magasins, être heureuse, vivante au sein de mon entourage, vivante en montrant ma joie, ma présence, en faisant des choses que j’aime, en réfléchissant, pourquoi nous sommes vivants est une bonne question.

La chambre était vide et sombre, elle était rusée cette petite pour affronter cette peur.
Sur la plage, il y avait beaucoup de monde, la chaleur était lumineuse et la joie l’éclaboussait.
Elle se sentait si bizarre qu’elle se cacha sous un arbre pour ne pas se faire voir.

 

Il était dans mon coussin, il se cachait dans le noir
Elle était à la maison et un vent violent percuta sa fenêtre
Le calme régnait à l’intérieur et elle y prenait plaisir
La joie était là, comme à son habitude.
Manger sans limite, pour être différente
Dormir jusqu’à pas d’heure, pour être différente
Rigoler jusqu’à en pleurer, pour être différente
Respirer la joie de vivre, pour être différente
Être intelligente sans aller en cours, pour être différente

Myriam

 

Homme met ses chaussures
À la bonne pointure
Prend ses clefs
Ferme la porte
Part en voiture
Et se fait contrôler
Homme donne ses papiers
Retourne chez lui
Se met contre le radiateur
Enlève son pull
Enlève ses chaussures

 

 

Texte collectif : Alison, Amandine, Anaïs, Bouchra, Cerise, Chloé L., Cloé A., Dounia, Enzo, Flavie, Gladys, Grégory, Iman, Inès, Jessica, Margaux, Margaux, Marine, Mathilde, Menidi, Myriam, Najda, Oksana, Roxanne, Souad, Stella, Thaïs, Thomas

 

Mais il est encore temps


(une voix de femme F et une voix d’homme H)
Vous pouvez alterner une phrase de F et une phrase de H
F :
Je n’ai jamais été pompier mais il est encore temps
Je n’ai jamais été en costume trois pièces mais il est encore temps
Je n’ai jamais uriné debout mais il est encore temps
Je n’ai jamais rasé ma barbe mais il est encore temps
Je n’ai jamais été pilote de formule 1 mais il est encore temps
Je n’ai jamais été éboueur mais il est encore temps
Je n’ai jamais été macho mais il est encore temps
Je n’ai jamais roté en public mais il est encore temps
Je n’ai jamais craché par terre mais il est encore temps
Je n’ai jamais battu une femme mais il est encore temps
Je n’ai jamais eu des abdos mais il est encore temps
Je n’ai jamais été mécanicienne mais il est encore temps
Je n’ai jamais été garde du corps mais il est encore temps
Je n’ai jamais été en érection mais il est encore temps
Je n’ai jamais été poilu du torse mais il est encore temps
Je n’ai jamais eu plusieurs femmes mais il est encore temps
Je n’ai jamais mis de capote mais il est encore temps
Je n’ai jamais été chauve mais il est encore temps

H :
Je n’ai jamais été nageuse de natation synchronisée mais il est encore temps
Je n’ai jamais porté de soutiengorge mais il est encore temps
Je n’ai jamais été frivole mais il est encore temps
Je n’ai jamais été sagefemme mais il est encore temps
Je n’ai jamais été esthéticienne mais il est encore temps
Je n’ai jamais eu mes règles mais il est encore temps
Nunca me paso tanto dinero en compresas y tampones pero aun hay tiempo
Je n’ai jamais mis une robe mais il est encore temps
Je n’ai jamais été bûcheronne mais il est encore temps
Je n’ai jamais mis du rouge à lèvres mais il est encore temps
Je n’ai jamais fait les magasins pendant 8 heures mais il est encore temps
Nunca me visto como la victima pero aun hay tiempo
Je n’ai jamais été jeune homme au pair mais il est encore temps
Je n’ai jamais verni mes ongles mais il est encore temps
Je n’ai jamais été enceinte mais il est encore temps
Nunca me he preguntado la forma de vestir pero aun hay tiempo

Souvenirs, souvenirs
L'auteur / L'autrice

Natyot (Nathalie Yot)

Autrice
Roman, nouvelle, poésie

Pour faire plus ample connaissance avec l'autrice, cliquez sur ce lien

nathalie yot

elles étaient là
lui aussi
présentes
présent
à vouloir
fort
avec des gros yeux
avec des sourcils au ciel
avec des éclats de rire
vivantes
vivant
elles et lui
n’ont pas mis leur ventre et leur cœur de côté
à remplir du blanc
avec des mots qui mordent
qui justifie la vie
le stylo comme un bijou de plus
sur des mains baguées
aux ongles vernis
J’ai une fille de leur âge et je l’ai vue en chacune d’elles. Toutes les facettes que peut avoir un ado, tantôt les joues rouges et les larmes aux yeux, pour des raisons qu’on ignore, tantôt affalé, ailleurs, en dedans. Mais toutes mes tentatives étaient accueillies pleinement et je réussissais (vidéos / révolution sur papier / poésie sonore à la radio).
Je suis presque sûre qu’elles (et il) ont compris ce qu’est la poésie contemporaine, bien loin de la poussière des cahiers de récitation, en explorant de nouvelles formes d’écriture ou en s’éloignant du sens pour le retrouver plus lumineux, plus vaillant.
Elles (et il) ont pris tous les chemins que je leur indiquais sans hésitation, et je les remercie. On a parlé sur les chemins.
On a flotté aussi, sur le thème de l’égalité Homme / Femme, comme dans un bateau sur un lac sans rivage. En recherche permanente.

L'établissement

Lycée Jean Jaurès

Avenue St Sauveur

34 980

St Clément de Rivière

Chef d'établissement

Mme Sylvie Bolloch